Productivity
How can you utilise the cloud to drive value for your business?

Comment faire du Cloud un levier de valeur ajoutée ?

Quelle que soit votre entreprise, vous avez certainement tout à gagner des technologies Cloud. Voici un plaidoyer qui devrait vous convaincre.

 

La valeur ajoutée du Cloud

En tant qu’outil professionnel, le Cloud est plus vital que jamais. Selon une étude réalisée par IDG, 70 % des organisations utilisent les technologies Cloud en complément de leur propre infrastructure, avec au moins une application dans le Cloud. Comme on le voit, les entreprises ont pris conscience de l’intérêt du Cloud et sont en train d’y investir massivement. En moyenne, elles prévoient d’y consacrer 1,31 million d’euros. Parmi elles, ce sont les grands groupes qui devraient ouvrir le plus les vannes de l’investissement.

Le message est clair : le Cloud constitue un levier essentiel de valeur ajoutée pour votre entreprise.

Du travail collaboratif à l’AR et à l’IA

En tant qu’outil collaboratif, le Cloud n’a pas son pareil. « Partager des données stockées sur votre disque dur peut être assez compliqué », explique Sylvain Ansart, architecte technique au sein de la division EMEA Global Acquisition de Lenovo. « Mais une fois qu’elles sont dans le Cloud, le partage devient beaucoup plus facile, ce qui stimule la collaboration. Tout le monde peut travailler simultanément sur le même document sans avoir à être dans la même pièce.

« Pour travailler à plusieurs sur un projet de CAO [“Conception assistée par ordinateur”, utilisée dans le design et l’ingénierie], il vous faut une infrastructure capable de répliquer rapidement l’activité d’une machine sur une autre machine », poursuit M. Ansart. « Le Cloud est parfait pour ce genre de scénario. L’un des plus grands constructeurs automobiles au monde a des équipes d’ingénieurs basées en France et au Japon. Il leur faut donc partager des informations de manière sécurisée pour gérer la fabrication des pièces détachées. C’est là que le Cloud entre en jeu. »

Mais le Cloud n’est pas fait que pour le travail collaboratif. Il vous permet aussi d’accéder à vos propres documents où que vous soyez. Vous pouvez ainsi travailler sur un document sur votre portable dans le train, sans avoir à le copier depuis le disque dur de votre PC avant de quitter le bureau.

Le Cloud a aussi bien d’autres usages. Il offre une quantité phénoménale de puissance de traitement aux utilisateurs, sur toutes sortes d’appareils. Cela ouvre d’immenses possibilités aux entreprises, à commencer par des domaines d’application comme la réalité augmentée.

« Il faut énormément de puissance de traitement pour restituer les éléments virtuels utilisés dans la réalité augmentée », explique M. Ansart. « Idem pour la reconnaissance d’objets, de personnes… Beaucoup de puissance et une immense base de données, en tous cas bien trop pour un smartphone ou des lunettes intelligentes. C’est pourquoi tout cela se déroule dans le Cloud.

C’est la même chose pour les bases de connaissances qu’utilise l’intelligence artificielle, ainsi que pour le deep learning et les algorithmes.

M. Ansart de conclure : « Pour résumer, tout ce qui est collaboratif ou utilise beaucoup de puissance de traitement a besoin du Cloud. »

Des efforts qui portent leurs fruits

Les résultats parlent d’eux-mêmes : selon Accenture, les organisations les plus adeptes du Cloud sont celles qui en retirent le plus d’avantages, notamment au niveau de la satisfaction client, des gains d’efficacité et des économies réalisées.

Du fait de sa flexibilité, le Cloud donne aux organisations les moyens d’innover et d’expérimenter de nouvelles manières de travailler.

Mais avant de vous lancer à fond dans le Cloud, vous devez garder une chose à l’esprit…

Qui contrôle les données ?

« Lorsque vos données sont dans le Cloud, vous n’avez aucun contrôle sur elles », souligne M. Ansart. « C’est une vraie source d’inquiétude dans les pays européens, du fait des visées hostiles de certaines puissances étrangères. Les craintes sont telles que le nouveau règlement européen stipule que certaines données stratégiques doivent être stockées sur des serveurs situés au sein de l’UE. »

Le problème, c’est que tous les fournisseurs de stockage Cloud ne vous garantissent pas où vos données seront stockées. Si l’on ajoute à cela les problèmes de piratage et de cyberattaques, on comprend aisément pourquoi certaines entreprises hésitent encore à adopter le Cloud.

La solution réside dans un Cloud privé, car il vous permet justement de garder le contrôle sur vos données. Comme le résume M. Ansart : « Les données sont le nouvel or digital ! » D’où l’importance de bien protéger les vôtres !

Le Cloud offre de nombreux avantages tangibles pour l’entreprise. Il favorise le travail collaboratif, ouvre de nombreuses nouvelles possibilités comme l’intelligence artificielle et la réalité augmentée, avec à la clé des gains en termes de satisfaction client, d’efficacité opérationnelle et d’économies. Dès lors que vous choisissez soigneusement votre fournisseur Cloud, votre entreprise aura tout à y gagner.