Quel est le meilleur moniteur pour le travail ?

Que vous soyez un responsable technologique cherchant à acheter 50 moniteurs ou le dirigeant d’une petite entreprise qui n’en a besoin que d’un ou deux, le choix du bon modèle peut avoir un effet significatif sur le confort et la productivité des collaborateurs. Il peut également avoir un impact sur votre budget, d’où l’importance de passer outre le langage marketing afin de comprendre et d’acquérir les fonctionnalités de moniteur professionnel dont vous avez le plus besoin.

Nous passerons en revue certaines des notions de base liées à l’achat d’un moniteur (technologie d’affichage, résolution, etc.) plus loin dans cette FAQ. Mais d’abord, intéressons-nous aux éléments les plus importants autour du thème des moniteurs professionnels.

De quelle taille d’écran les utilisateurs professionnels ont-ils besoin ?

Pendant des années, les moniteurs ont été proposés dans des tailles petites à, eh bien, toujours petites (si l’on compare aux normes d’aujourd’hui). Les acheteurs professionnels équipaient presque tous les bureaux de modèles CRT standard de 33,02 cm (13") ou 38,10 cm (15"), pouvant aller jusqu’à 43,18 cm (17") ou 48,26 cm (19") pour les collaborateurs ayant des besoins graphiques intenses. Lorsque les écrans plats sont devenus populaires pour leur résolution nette, les prix élevés des débuts ont empêché la plupart des entreprises d’investir dans des modèles beaucoup plus grands que cette même gamme comprise entre 38,10 cm (15") et 48,26 cm (19").

Les moniteurs d’aujourd’hui sont plus grands, plus nets et moins chers. Étant donné le large éventail de fonctionnalités et de prix que l’on trouve dans chaque catégorie, de quelle taille de moniteur avez-vous donc vraiment besoin ? Voici un aperçu des options :

  • Petite taille (jusqu’à 48,26 cm [19"]) : les moniteurs de petite taille, c’est-à-dire de 48,26 cm (19") ou moins, sont les meilleurs lorsque l’espace de bureau est restreint. Les modèles de petite taille antérieurs étaient extrêmement limités en matière de résolution d’écran, mais cela est en train de changer, car certains sont désormais disponibles avec des fonctionnalités telles que des écrans IPS. Toutefois, même les petits moniteurs proposant moins de résolution peuvent être de bonnes solutions pour des activités impliquant un seul objectif et se concentrant sur une seule zone de l’écran (par exemple, un bureau d’inscription en libre-service).
  • Taille moyenne (de 50,8 cm [20"] à 60,96 cm [24"]) : les moniteurs de taille moyenne, c’est-à-dire de 50,8 cm (20") à 60,96 cm (24"), représentent aujourd’hui la majorité des nouveaux moniteurs dans les entreprises, en particulier pour les espaces de travail individuels. Ils sont assez grands pour afficher plusieurs fenêtres ou applications à la fois et pour permettre à de petits groupes de se rassembler autour en cas de besoin. Et, principal argument de vente des fabricants, les moniteurs de taille moyenne sont disponibles avec pratiquement toutes les combinaisons de technologies d’affichage avancées et de fonctionnalités ergonomiques.
  • Grande taille (63,5 cm [25"] ou plus) : les moniteurs de grande taille, c’est-à-dire de 63,5 cm (25") ou plus, étaient autrefois réservés aux graphistes, aux monteurs vidéo, etc. Mais comme les prix ont baissé, les grands moniteurs se font chaque année davantage de place sur les bureaux des collaborateurs. Ils sont toujours populaires pour le travail artistique ou visuel, car un grand écran muni de la dernière technologie d’affichage peut simplifier le travail de précision. Mais ils conviennent également aux collaborateurs de bureau qui gèrent plusieurs feuilles de calcul ou applications simultanément, et souvent à partir d’une configuration multimoniteur encombrante, qui occupe la moitié de leur espace de bureau.

Ai-je besoin d’un moniteur ultralarge ?

Les progrès technologiques ont fait naître une nouvelle catégorie de moniteurs. Les moniteurs dits ultralarges, c’est-à-dire de 78,74 cm (31"), 88,9 cm (35") ou plus, présentent souvent un format 21:9 (comme les films avec les bandes noires) et utilisent les écrans Quad HD ou Ultra HD les plus avancés. Certains sont si larges qu’ils ont des écrans incurvés, conçus pour offrir à l’opérateur une vue presque parfaite de chaque pixel.

L’avènement du moniteur ultralarge a conduit certains utilisateurs professionnels, qui avaient jusqu’à présent élargi leur espace de travail informatique en alignant plusieurs moniteurs côte à côte, à se demander si un seul modèle ultralarge serait mieux. La réponse, comme c’est souvent le cas avec les nouvelles catégories de produits telles que les moniteurs ultralarges, dépend de votre besoin de nouvelles fonctionnalités et de votre volonté à dépenser de l’argent pour de nouvelles technologies.

Il est incontestable que les moniteurs ultralarges ouvrent la voie à de nouvelles manières plus précises de travailler sur un écran grand format. De plus, même pour les utilisateurs dont les tâches peuvent être exécutées sur un format plus petit, ces modèles peuvent éliminer les déplacements des fenêtres de programmes derrière les bords visibles des cadres des configurations à plusieurs écrans. En outre, par rapport à de telles configurations, un seul moniteur signifie moins de câbles et de raccordements à gérer. Ainsi, selon vos besoins, ces avantages peuvent facilement valoir le coût supplémentaire. D’autres fonctionnalités des moniteurs ultralarges peuvent toutefois être moins applicables à une utilisation professionnelle. Les écrans incurvés, par exemple, sont parfaits pour les jeux, mais peu d’applications métier exigent que l’utilisateur soit centré dans un espace visuel incurvé.

Voici maintenant une mise en garde concernant les moniteurs ultralarges (ou, d’ailleurs, tout grand moniteur avec des résolutions d’affichage avancées) : veillez à ce que le moniteur que vous achetez puisse être pris en charge par la carte graphique et les capacités de votre PC (qu’il s’agisse d’un ordinateur de bureau ou d’un portable). Tous les PC ne sont pas capables de générer les signaux Quad HD ou Ultra HD nécessaires pour que l’investissement dans un moniteur de taille supérieure en vaille la peine.

Quelles fonctionnalités de moniteurs sont importantes pour les utilisateurs professionnels ?

En plus de la taille de l’écran, vous devrez choisir votre résolution d’affichage préférée (HD, Full HD, Quad HD, etc.), le type d’affichage (LCD, rétroéclairé par LED, IPS, etc.), le temps de réponse, le taux de rafraîchissement et plus encore. Ces éléments sont couverts dans notre FAQ sur les moniteurs de bureau à domicile.

Au-delà de ces spécifications standard, cependant, plusieurs fonctionnalités de moniteurs optionnelles ou capacités connexes devraient être comprises par les acheteurs. En fonction du travail à effectuer à l’aide de vos nouveaux moniteurs, tenez compte des éléments suivants :

Écrans tactiles : les écrans tactiles vous permettront d’utiliser les nouvelles commandes lancées à l’écran intégrées à Microsoft Windows 10 et à d’autres nouveaux systèmes d’exploitation. Assurez-vous simplement que l’espace de bureau physique permette d’installer le moniteur à portée de l’opérateur.

Socles ergonomiques : tous les acheteurs, en particulier ceux qui équipent du personnel en grand nombre, doivent accorder beaucoup d’importance aux caractéristiques ergonomiques d’un nouveau moniteur. Le réglage physique de la hauteur (plus haut/plus bas), de l’inclinaison (avant/arrière), de la rotation (droite/gauche) et du pivotement (horizontal/vertical) n’est pas moins important que la résolution et la visibilité.

Angle de visualisation : l’angle de visualisation d’un moniteur indique à quel point l’utilisateur peut se décentrer tout en continuant à voir l’image complète et réelle. La plupart des moniteurs moyenne gamme et haut de gamme ont d’excellents angles de visualisation (divisez le nombre indiqué par deux : un angle de visualisation de 165 degrés signifie que la visualisation est encore aisée si vous vous décentrez de 82,5 degrés), mais les modèles bon marché peuvent compliquer la visualisation de groupe.

Luminosité/contraste : si un espace de travail est particulièrement éclairé, les capacités de luminosité et de contraste d’un moniteur peuvent être cruciales. La plupart des moniteurs moyenne gamme et haut de gamme ont une luminosité et un contraste parfaitement adéquats, mais faites attention aux trop bonnes affaires.

Sans bords/sans cadre : pour les configurations multimoniteurs, examinez ce que l’on appelle les modèles « sans bords » ou « sans cadre » qui n’ont qu’un cadre fin en plastique sur les trois côtés de l’écran. Ils vous permettent ainsi de voir votre travail sur plusieurs écrans pratiquement sans entrave.

Caméras, microphones et haut-parleurs : les visioconférences sont si populaires aujourd’hui que la demande en moniteurs dits VoIP (équipés de caméras Full HD, de doubles microphones numériques et de haut-parleurs stéréo) augmente. Une bonne caméra, en particulier, peut être essentielle pour les programmes de reconnaissance faciale tels que Windows Hello. De plus, lorsque tout est intégré dans le boîtier du moniteur, il y a moins de fils et de câbles à gérer sur le bureau.

Ports USB et station d’accueil : de nombreux fabricants contribuent à réduire l’encombrement sur le bureau en proposant des concentrateurs USB intégrés qui transforment efficacement un moniteur en station d’accueil. Ces modèles utilisent souvent des connecteurs USB Type C bidirectionnels polyvalents pour transmettre la vidéo, les données et l’alimentation via un seul câble.

Acheter des produits associés