Home   >  À propos de Lenovo   >  Responsabilité sociale   >  Environnement   > 

Produits “verts” - Matériaux

Que ce soit en matière d'environnement ou de résultat financier, le vert paie ! Protéger l'environnement sans sacrifier la rentabilité.
Utilisation de matériaux plus respectueux de l’environnement
Matériaux recyclés post-consommation et post-industrie

Lenovo est fier de sa position de leader du secteur en ce qui concerne l'utilisation de matériaux plastiques recyclés post-consommation (PCC) dans la fabrication de ses nouveaux ordinateurs portables et moniteurs. Lenovo utilise des PCC dans ses ordinateurs portables et de bureau, stations de travail, moniteurs et accessoires.

Lenovo a commencé à utiliser les PCC dans certains de ses moniteurs début 2007, et les utilise actuellement dans toutes ses gammes de produits PC, notamment dans tous ses portables ThinkPad Edge et ses moniteurs ThinkVision. Actuellement, tous les portables ThinkPad Edge contiennent au moins 10 % de PCC.  Beaucoup d'ordinateurs de bureau professionnels Lenovo utilisent une proportion importante de PCC, notamment le PC au format Tiny ThinkCentre M92p (39 %), les PC tours ThinkCentre M92p et M82 (42 %), et le PC compacts ThinkCentre M92p et M82 (36 %). 

Lenovo a étendu l'utilisation des PCC à ses stations de travail et ordinateurs de bureau fin 2007.  En octobre 2009, Lenovo a lancé les modèles ThinkPad SL410 et SL510, contenant tous deux un volume net de PCC supérieur à 10 %.  Lenovo poursuit son engagement en faveur de la conception “verte” avec la gamme ThinkPad Série L. Dans ces portables, des composants comme le capot de l'écran, les repose-poignets et les couvercles supérieur et inférieur sont composés de jusqu'à 30 % de PCC issus de sources telles que les bouteilles d'eau et les matériels informatiques usagés. Le ThinkPad L512 contient un volume net de 18 % de PCC, le pourcentage le plus élevé pour un portable[2]. Chaque portable ThinkPad Série L évite à environ dix bouteilles d'eau en plastique de finir en décharge.

Parmi les produits sortis récemment respectant les seuils d'utilisation de PCC définis par l'EPEAT (10 % ou plus), on trouve les ordinateurs portables ThinkPad Edge E420 et E520 (10 %), les ordinateurs de bureau ThinkCenter M71e (plus de 30 %) et les stations de travail ThinkStation E30 (14 %).  De plus, l'utilisation de PCC a été mise en œuvre ou planifiée pour un certain nombre d'ordinateurs portables ThinkPad et IdeaPad (à des niveaux compris entre 1 et 8%) là où cela est faisable techniquement.

Pour faire face aux problématiques liées à l'utilisation de matériaux recyclés dans la conception et la fabrication des produits informatiques en général, et des ordinateurs portables en particulier, l'équipe d'ingénieurs de Lenovo travaille en étroite collaboration avec les fournisseurs de PCC de l'entreprise pour développer et valider de nouvelles classes de résines plastiques qui n'étaient jusqu'à présent pas disponibles dans le secteur informatique. L'utilisation de PCC dans les produits informatiques présente des difficultés particulières du fait des exigences spécifiques en termes de structure, de performance et d'esthétique qui sont associées à ces applications. En fonction des exigences de l'application finale associée, les résines plastiques contiennent entre 10 et 65 % de PCC. Certaines résines plastiques contiennent également jusqu'à 20 % de matériaux recyclés post-industrie (PIC). Tous ces matériaux reçoivent des certifications environnementales et de performance avant d'être validés et utilisés dans les applications des produits Lenovo.

L'utilisation de ces plastiques techniques génère non seulement des économies sur les ressources naturelles et en énergie qui auraient été consacrées à la fabrication de nouveaux plastiques, mais évite également que les volumes correspondant aux PCC et aux PIC employés ne finissent en décharge.  Ces avantages environnementaux sont obtenus tout en permettant de fabriquer des produits conformes aux normes de performance élevées de Lenovo.

Depuis le début 2005, Lenovo a utilisé plus de 43 000 tonnes (volume brut) de matériaux plastiques contenant des PCC et/ou des PIC dans la fabrication de ses produits, avec un volume net de PCC supérieur à 16 500 tonnes et un volume net de PIC supérieur à 816 tonnes.  Rien que sur la première moitié de l'année 2012, Lenovo a utilisé plus de 4 500 tonnes de plastiques recyclés, avec un volume net de PCC supérieur à 2 200 tonnes.  Pour poursuivre sur cet élan, Lenovo a mis au défi ses équipes chargées du développement des produits d'intégrer la même quantité de PCC dans tous les produits PC sortis d'ici à la fin de l'année fiscale (mars 2012) et d'augmenter la quantité utilisée par chaque unité organisationnelle de 20 % d'une année sur l'autre.  Pour inciter les équipes chargées du développement des produits Lenovo à continuer à se focaliser sur l'accomplissement de l'objectif consistant à accroître l'utilisation de ces matériaux respectueux de l'environnement ainsi que pour démontrer la maturité de ce programme, les nouveaux objectifs suivants ont été établis pour l'année fiscale 2012-13 :

• 100 % des produits commercialisés après le 31 mars 2013 devront contenir au moins 5 % de PCC par rapport au poids total de plastiques.
• Accroître le pourcentage de PCC (par rapport au poids total de plastiques) de 10 % pour tous les nouveaux produits commercialisés après le 31 mars 2013. L'augmentation de ce pourcentage est mesurée par rapport à la génération précédente du produit.

Le tableau suivant montre l'évolution au fil du temps de l'utilisation par Lenovo de plastiques contenant des matériaux recyclés post-consommation (PCC) et post-industrie (PIC) :

 

Volume brut de matériaux plastiques contenant des PCC ou des PIC

Volume net de PCC utilisés

Volume net de PIC utilisés

Depuis le début 2005

43 478 tonnes

16 574 tonnes

844 tonnes

Du 1er janvier au 30 juin 2012

4 642 tonnes

2 223 tonnes

3,7 tonnes

L'utilisation par Lenovo de plastiques contenant des matériaux recyclés post-consommation et post-industrie dans ses produits a permis d'éviter l'émission de plus de 26 000 tonnes de CO2 depuis que la société a commencé à utiliser ces matériaux respectueux de l'environnement en mai 2005[3].

Pour en savoir plus sur les efforts mis en œuvre par Lenovo pour réduire la teneur en halogènes de ses produits, consultez le livre blanc de Lenovo dédié à ce sujet.


[1] Lenovo comptabilise et déclare les volumes nets de plastiques recyclés en se basant uniquement sur le poids réel de matériaux PCC ou PIC dans la résine plastique obtenue, pas sur le poids global de cette dernière. Cela signifie que pour une tonne de résine plastique contenant 30 % de PCC, le volume net déclaré par Lenovo ne représentera que 300 kilos de PCC et non 1 000 kilos.
[2] Selon le registre EPEAT au 11 août 2010
[3] En utilisant les facteurs de conversion définis par l'organisme TCO dans son “rapport sur les plastiques recyclés dans les produits informatiques en 2009”.

 

Transition vers des produits à faible teneur en halogènes

Lenovo s'engage en faveur de la réduction de l'impact environnemental de ses produits. Pour mettre en œuvre cet engagement, la politique de Lenovo en matière de gestion des produits et des substances chimiques est d'appliquer le principe de précaution, en s'assurant qu'une action corrective sera promptement déclenchée même en l'absence de relations de cause à effet totalement scientifiquement établies.

Lenovo s'inscrit dans l'objectif d'éliminer progressivement[4] l'utilisation des retardateurs de flamme bromés (RFB) et du PVC, et s'engage à inciter sa chaîne logistique à tendre vers cet objectif.  Lenovo reconnaît qu'il peut exister des difficultés d'approvisionnement en composants de base à faible teneur en halogènes pour certaines applications et certains produits (pièces de rechange, pièces liées à l'alimentation, etc.), et que l'élimination du recours à ces composants dépend de la disponibilité d'alternatives appropriées répondant aux exigences de Lenovo en termes de technologie, de qualité, d'environnement, de santé et de sécurité.

 

Mise à jour concernant les progrès accomplis

Lenovo a fait d'importants progrès en 2013 dans sa double approche visant à éliminer l'utilisation du PVC et des RFB aussi bien au niveau des composants de base utilisés dans tous ses produits qu'à celui des produits individuels en ajoutant de nouveaux produits à faible teneur en halogènes à son portefeuille. De plus, un tableau de bord de la teneur en halogènes a été mis en place au sein de Lenovo (octobre 2013) pour les différents groupes de produits. La première année donnera lieu à une évaluation visant à déterminer où chaque famille de systèmes se situe en termes d'utilisation de pièces à faible teneur en halogènes au niveau de leurs composants. À la fin de l'année, chaque groupe de produits se verra attribuer une note et sera mis au défi d'améliorer celle-ci l'année suivante. 

Au niveau des composants de base, Lenovo continue d'ajouter des catégories de composants de base à faible teneur en halogènes à sa liste de composants de base autorisés.  Cela comprend notamment les éléments suivants : tous les boîtiers en plastique ; la plupart des composants et connecteurs (à l'exception des plaques de circuits imprimés) ; toutes les pièces mécaniques en plastique (couvercles, boîtiers, armatures, etc.) ; et nombre de disques durs, unités optiques, disques SSD, écrans LCD, mémoires, processeurs, chipsets, modules de communication et autres composants de base pour lesquels il existe une offre conforme à la norme iNEMI de faible teneur en halogènes.

Au niveau des produits individuels, Lenovo a sorti son premier produit à faible teneur en halogènes (le moniteur à écran large ThinkVision L2440x) en octobre 2008, suivi du moniteur à écran large ThinkVision L2251x en novembre 2009. Ces deux produits ont été commercialisés dans le monde entier. À la fin 2010, Lenovo annonçait la sortie d'un modèle d'ordinateur de bureau à faible teneur en halogènes, le M90p.  Depuis 2011, tous les ordinateurs portables ThinkPad commercialisés sont dotés de circuits imprimés à faible teneur en halogènes.  Lenovo a accompli des progrès significatifs en 2011, en sortant des produits commercialisés en grand volume conformes à la norme iNEMI de faible teneur en halogènes, notamment l'ordinateur portable ThinkPad T420 (l'une de ses meilleures ventes), l'ordinateur de bureau compact ThinkCentre M90p, l'ordinateur portable Zhao Yang K47 (Chine) et les ordinateurs portables ThinkPad X1, T520, W520, T420, X220 et X220t. Ces produits sont conformes à la norme iNEMI de faible teneur en halogènes, à l'exception de certaines pièces liées à la batterie et au module d'alimentation[5, 6]. Le moniteur LT2452p commercialisé en septembre 2011 est conforme à la norme iNEMI de faible teneur en halogènes, à l'exception des câbles externes (VGA, DVI, DP, USB et cordon d'alimentation).

En 2013, Lenovo a continué d'accomplir des progrès constants en matière d'élimination du PVC et des RFB de ses systèmes. Sa priorité reste d'éliminer les halogènes de ses meilleures ventes et de la plus vaste gamme de composants de base possible. Principaux progrès réalisés :

  • • La plupart du PVC et des RFB ont été éliminés de nos portables ThinkPad.  Le PVC est utilisé uniquement dans les cordons d'alimentation et les câbles.  Les RFB sont utilisés dans les cordons d'alimentation, les câbles, les adaptateurs secteur, les batteries, les circuits imprimés, les cartes d'extension, les connecteurs, et certaines pièces modulaires (sondes colorimétriques, modules de reconnaissance d'empreinte digitale, etc.).
  • • Tous les portables IdeaPad sont équipés de processeurs, de chipsets, de cartes graphiques, de RAM, de lecteurs optiques, de disques durs, de SSD, d'écrans, de claviers, de modules radio, de pavés tactiles, de caméras, de tuners TV, et de modules Bluetooth (le cas échéant) à faible teneur en halogènes.
  • • Le moniteur Lenovo LT2452p est à faible teneur en halogènes, à l'exception des câbles externes (VGA, DVI, DP, USB et cordon d'alimentation).
  • • Tous les autres moniteurs professionnels Lenovo disponibles sur le marché sont conformes à la norme iNEMI de faible teneur en halogènes, à l'exception des circuits imprimés et des câbles externes.
  • • Tous les moniteurs Lenovo IdeaVisual sont à faible teneur en halogènes, à l'exception des circuits imprimés et des câbles.
  • • Les ordinateurs de bureau Lenovo IdeaCentre contiennent les composants à faible teneur en halogènes suivants :  processeur, écran LCD, commutateur de mode, Bluetooth, audio, réseau, télécommande et châssis.
  • •Les ordinateurs de bureau Lenovo ThinkCentre sont équipés de châssis et de processeurs à faible teneur en halogènes.

 

Travailler avec les fournisseurs

Lenovo continue de travailler avec les acteurs de sa chaîne logistique pour stimuler la transition vers des produits à faible teneur en halogènes, pour l'ensemble des composants de base utilisés et des gammes de produits. Pour en savoir plus sur les efforts mis en œuvre par Lenovo pour réduire la teneur en halogène de ses produits, consultez le livre blanc de Lenovo dédié à ce sujet.

Pour en savoir plus sur les efforts mis en œuvre par Lenovo pour réduire la teneur en halogènes de ses produits, consultez le livre blanc de Lenovo dédié à ce sujet.

 

[4] Lenovo soutient la définition du terme “sans RFB ni PVC” figurant dans le document “iNEMI Position Statement on the 'Definition of Low-Halogen' Electronics (BFR/CFR/PVC-Free)”.”
[5] Les cordons d'alimentation sans RFB ni PVC ne sont pas disponibles dans certaines zones géographiques.
[6] Lenovo se réserve le droit d'utiliser des pièces non classées à faible teneur en halogènes en cas de problème d'approvisionnement, comme cela a été le cas lors du tremblement de terre au Japon.

 

Autres substances problématiques

La spécification Obligations environnementales de base en matière de matériaux, de composants et de produits (41A7731) de Lenovo impose à ses fournisseurs de signaler la présence d'antimoine et de béryllium dans tous les produits, matériaux et pièces entrant dans la fabrication des produits Lenovo.  Un objectif d'élimination totale a été fixé à l'horizon 2012 là où cela est techniquement faisable.

Lenovo met tout en œuvre pour éliminer progressivement l'utilisation du mercure dans ses produits, notamment en concevant des écrans contenant moins de lampes et en adoptant de nouvelles technologies telles que le rétro-éclairage DEL.  Tous les modèles actuels de portables Lenovo, notamment ThinkPad, ThinkPad Edge et IdeaPad, utilisent le rétro-éclairage DEL plutôt que des lampes fluorescentes compactes (LFC) contenant du mercure.  Tous les moniteurs professionnels Lenovo, à l'exception du D186w, sont passés au retro-éclairage DEL, et Lenovo est en train de réduire le nombre de moniteurs grand public qui utilisent des LFC contenant du mercure : seuls les modèles D186, L1961, L2061, LI1920 et LI1963 en utilisent encore.  De nombreux ordinateurs de bureau tout-en-un professionnels Lenovo utilisent déjà le rétro-éclairage DEL (sans mercure), notamment le ThinkCentre M92z, le ThinkCentre Edge 92z, le ThinkCentre Edge 91z, le ThinkCentre M72z, le ThinkCentre Edge 72z, et le YT S750 (Chine uniquement).  Les ordinateurs de bureau tout-en-un grand public Lenovo utilisant le rétro-éclairage DEL comprennent les modèles A310, A700, A720, B305, B320, B520, B520e, B540, C205, C225 et C325. Pour plus d'informations, consultez la déclaration de Lenovo concernant l'usage du mercure dans ses produits.

Lenovo se conforme aux exigences de la directive mondiale RoHS restreignant l'utilisation de certaines substances dangereuses dans les équipements électriques et électroniques.  Pour en savoir plus sur l'état d'avancement de Lenovo par rapport à la directive RoHS, cliquez ici.  En Chine, Lenovo est à la tête du groupe d'industriels MAPCEIP travaillant à l'élaboration de méthodes de gestion visant à contrôler les pollutions issues des produits informatiques et électroniques (conformément à la directive n°39 du ministère de l'Industrie de l'informatique) ainsi qu'à l'élaboration de la directive RoHS-Chine.  Tous les produits Lenovo sont conformes à la directive RoHS-Chine et identifiés en conséquence.

 

Pour plus d'informations sur les restrictions en matière de composition des produits de Lenovo et les obligations en matière de conditionnement, visitez notre page Restrictions environnementales en matière de composition des produits.

 

Écolabels
Certification de produit durable de l'organisation Underwriters Laboratories Environment (ULE)

En 2011, Lenovo a été le premier fabricant d'ordinateurs à obtenir la certification de produit durable délivrée par l'organisation ULE au niveau “Gold” pour la norme IEEE 1680.1. Dans le cadre de cette certification, les produits sont soumis à des tests rigoureux réalisés en interne par Underwriters Laboratories selon la norme IEEE 1680.1, sur la base de critères tels que l'efficacité énergétique, la conception prenant en compte le recyclage et les matières premières utilisées. Depuis cette première industrielle, Lenovo a obtenu la certification ULE pour plusieurs modèles de portables ThinkPad ainsi que pour toute sa gamme de moniteurs ThinkVision.  Pour visionner une vidéo décrivant ce processus, cliquez ici.

 

Produits certifiés EPEAT

EPEAT est un outil conçu pour aider les acheteurs de PC à évaluer les ordinateurs de bureau, les ordinateurs portables et les moniteurs sur la base de leurs caractéristiques environnementales.  Tous les produits certifiés EPEAT doivent satisfaire à 23 critères de performance environnementale obligatoires. 28 critères supplémentaires facultatifs sont utilisés pour déterminer le niveau EPEAT du produit (Bronze, Silver ou Gold). 

Lenovo propose une multitude de produits classés EPEAT Gold dans de nombreux pays du monde entier.  Pour la liste complète des produits Lenovo certifiés EPEAT, visitez le site Web de l'outil de recherche dans le registre EPEAT.

 

GREENGUARD

Le programme de certification GREENGUARD (GREENGUARD Certification Program, anciennement connu sous le nom de GREENGUARD Indoor Air Quality Certification) garantit que les produits conçus pour une utilisation en intérieur respectent des limites strictes d'émissions de composés chimiques, ce qui contribue à rendre les espaces intérieurs plus sains. La certification GREENGUARD donne du crédit aux affirmations des fabrications concernant la durabilité de leurs produits, en les confirmant par des données scientifiques empiriques émanant d'une organisation tierce indépendante.

Certains ordinateurs de bureau, portables, stations de travail et moniteurs Lenovo sont certifiés GREENGUARD.

 

Certification TCO

La certification TCO garantit que les produits qui en sont dotés offrent une conception ergonomique, délivrent des performances élevées, consomment peu et satisfont aux exigences environnementales les plus strictes (notamment en matière de recyclage et de limitation des substances dangereuses). Lenovo propose de nombreux moniteurs et ordinateurs de bureau, portables et tout-en-un certifiés TCO et TCO Edge. Pour la liste de ces produits, visitez la page de recherche TCO située à l'adresse suivante : http://tcodevelopment.com/tco-certified/search-tco-certified-product-database/

En octobre 2009, Lenovo a lancé le moniteur à écran large ThinkVision L2251x, le premier du marché à être certifié TCO Edge. Le boîtier du moniteur à écran large L2251x utilise 65 % de matériaux plastiques recyclés post-consommation, avec en supplément 20 % de matériaux recyclés post-industrie et 0 % de plastique “vierge”.

 

Label Green Mark de TÜV Rheinland

Le label Green Mark de TÜV Rheinland’ est un label volontaire de durabilité pour les biens de consommation qui fournit aux consommateurs des informations leur permettant d'identifier les produits écologiques et durables au sein d'un marché bien souvent saturé. Avec les obligations qui l'accompagnent pour obtenir la certification, il vise à minimiser l'impact environnemental des biens de consommation. Il suit les préceptes du rapport Brundtland, et s'efforce de garantir que les différentes réglementations et spécifications en matière de durabilité sont conformes à ceux-ci.

En obtenant ce label pour ses ordinateurs de bureau et tout-en-un ThinkCentre et ses moniteurs ThinkVision, Lenovo apportera une preuve supplémentaire de son engagement en faveur de l'environnement, de la durabilité et de l'intérêt public en s'affirmant comme l'un des grands leaders du secteur dans ces domaines. Pour plus d'informations, cliquez ici.

 

Éco-déclarations de Lenovo

Les éco-déclarations de Lenovo suivent les préconisations de la norme ECMA 370, elle-même développée conformément aux normes internationales. Elles contiennent des informations de base concernant les caractéristiques environnementales de chaque produit, et couvrent les matériaux utilisés pour sa fabrication, son efficacité énergétique, ses caractéristiques acoustiques, son emballage, son désassemblage et son recyclage. Une éco-déclaration (c'est-à-dire une fiche technique environnementale) est disponible pour chacun de nos produits. Cliquez ici pour consulter ces éco-déclarations.

 

 

 
Imprimer cette pageImprimer cette page
 
Liens connexes  |  Responsabilité sociale  |  Environnement  |  Chaîne logistique mondiale  |  Investissements sociaux  |  Ressources